Monette Barakett

4, Place Ville Marie
Suite 600
Montréal (Québec) H3B 2E7

Tel. : 514 878-9381
Télécopieur : 514 878-3957

Suivez-nous sur


12 avril 2017

Congédiement d’une éducatrice responsable de la pouponnière pour négligence en matière de sécurité

Dans un contexte où la sécurité est au cœur des services de garde, l’arbitre Massicotte confirme qu’un employeur est bien fondé de s’écarter du principe de la progression des sanctions, devant l’insouciance marquée d’une éducatrice de 14 années d’expérience en CPE. La nature des fonctions occupées à la pouponnière, des services offerts par l’employeur et de ses obligations légales sont des facteurs qui ajoutent à la gravité du geste de laisser, à la portée des enfants, un sac contenant des flacons de comprimés de produits naturels. Au surplus, faisant fi des consignes en cas d’intoxication, la plaignante a fait preuve d’une témérité inexplicable et inexcusable en minimisant sa faute, en tentant de camoufler l’incident et de faire porter la faute sur une autre personne. L’arbitre souligne l’absence de regrets et l’incompréhension face au danger potentiel pour un enfant de 17 mois. L’ancienneté est un facteur aggravant, compte tenu de la formation reçue et considérant que les mesures de sécurité sont essentielles dans un service de garde. La faute est grave et le lien de confiance est irrémédiablement brisé. Le congédiement n’est pas une mesure déraisonnable compte tenu de toutes les circonstances révélées.

Voir le fichier
© Tous droits réservés Monette Barakett S.E.N.C.