Stage du Barreau

Dernier volet de votre formation menant à l’assermentation, étape ultime pour mettre vos connaissances à l’oeuvre, le stage du Barreau est plus qu’une formalité.

Vous avez passé des années sur les bancs d’école, vous avez travaillé d’arrache-pied pour maîtriser la Collection de droit… vous méritez un stage à la hauteur de vos attentes!

Quelles sont vos aspirations?

Bien que sa durée ne soit que de six mois, le stage aura un impact sur toute votre vie! Assurez-vous de bien réfléchir aux domaines de droit qui vous passionnent et à l’équilibre travail / vie personnelle que vous recherchez.

Qu’est-ce qui devrait attirer votre attention, parmi toutes les offres de stage disponibles?

– Une équipe, incluant un maître de stage qui se souciera réellement de votre cheminement et prendra le temps de vous initier aux rouages de la pratique.

– Un environnement de travail propice au développement, des portes ouvertes pour poser vos questions, des collègues qui s’investissent dans le développement de chaque stagiaire.

– Une panoplie de domaines de pratique, de la diversité dans le travail offert, la chance d’aller au tribunal et de travailler directement avec les associés dans des dossiers d’envergure.

– Un réel potentiel de cheminer à long terme avec le cabinet.

Pourquoi Monette Barakett ?

Monette Barakett est un cabinet d’excellence à échelle humaine. Vos compétences y seront grandement mises à contribution en tenant compte de vos aspirations, au sein d’une équipe unie et passionnée.

Qui sommes-nous ?

Comment postuler ?

Monette Barakett est signataire de l’Entente de recrutement et, à ce titre, nous vous dirigeons vers le Centre de développement professionnel de votre université pour plus de détails sur le processus de recrutement. Nous recevons les candidatures par le portail prévu à cet effet dans le cadre de la « course aux stages ». Pour toute question, nous vous invitons à communiquer avec Me Janie-Pier Joyal-Villiard.

Veuillez noter que tous les postes de stagiaires sont comblés jusqu’en 2023. Nous pourrons toutefois considérer votre candidature si une place se libère.

Questions fréquentes

Vous devez tout d’abord être éligible, selon l’entente de recrutement. Cela signifie pour la plupart des étudiants qu’ils entament leur 4e semestre en droit au moment de poser leur candidature. Cela dit, bien des étudiants choisissent d’attendre à l’année suivante pour postuler. Pourquoi? Souvent, parce que leur programme de droit est d’une durée de 3.5 ou de 4 années, parce qu’ils prévoient faire une maîtrise ou encore parce qu’ils espèrent être mieux préparés l’année suivante.

En effet, la plupart des étudiants voient leurs résultats académiques s’améliorer en cours d’études et cela leur donne davantage confiance au moment de postuler. Il va sans dire qu’une année d’expérience supplémentaire, tant à la faculté de droit que « dans la vie », peut être positive sur le CV et en entrevue.

Plus vous aurez étudié en classe, fait de bénévolat ou cumulé des expériences d’été, de stage ou à temps partiel, plus vous aurez rencontré et questionné des avocats qui pratiquant dans différents domaines et secteurs d’activité, mieux vous serez outillé pour présenter vos aspirations lors de la course aux stages.

Il se peut que vous soyez prêt dès votre deuxième année! Plusieurs étudiants le sont et dénichent leur stage du Barreau à ce moment. Évidemment, si votre première tentative ne porte pas fruit, vous aurez l’occasion de vous reprendre l’année suivante.

En somme, il n’y a pas de meilleur moment pour tous – il n’y a que votre meilleur moment pour vous. N’hésitez pas à nous poser la question directement si vous souhaitez discuter de votre situation.

La grande majorité des employeurs tiennent le même discours : il n’y a pas de seuil minimal pré établi pour déterminer quels étudiants nous rencontrons en entrevue. La raison est simple : les candidatures reçues sont généralement comparées entre elles, dans leur ensemble. Il y aura donc généralement toujours de la place en entrevue pour des candidats au dossier académique spectaculaire, mais toujours faut-il que le reste de la candidature soit aussi impeccable.

Qu’en est-il des dossiers impeccables aux notes « moyennes » ou sous la moyenne? La situation peut varier selon plusieurs facteurs. Dans ce cas, on souhaite trouver ailleurs dans le dossier de candidature une indication claire que le candidat a les qualités requises pour la pratique dans notre équipe. Par exemple, des expériences où la rédaction, la plaidoirie, l’analyse étaient fines, parfois une lettre d’un ancien employeur qui en fait état. Ensuite, on espère que l’étudiant aura pris la peine de nous rencontrer en cours d’année, que ce soit dans le cadre de la journée carrières ou d’une autre activité.

Une autre excellente question! La réponse dépendra de plusieurs facteurs. Ce qui est certain, c’est que cela ne vous sera pas utile si un recruteur se sent mal à l’aise ou ressent de la pitié lorsqu’il lit votre candidature. Si on choisit d’exposer une situation particulière dans notre lettre d’intention, c’est quelle a vraiment eu un impact sur notre cheminement. Il ne faut pas sembler se donner d’excuse, car on le sait, c’est ardu d’obtenir d’excellents résultats académiques en droit et cela ne sera jamais donné à tous.

Il est risqué de donner des exemples universels, cela dit si vous n’avez pu suivre vos cours pour cause de maladie ou n’avez pu vous vouer à vos études pour une autre raison, vous pouvez insérer un très court énoncé à ce sujet, sans vous y attarder. Une stratégie serait de planter une petite graine à ce sujet lors de rencontres en personne avant la course, lorsque c’est possible. De tâter le terrain auprès des recruteurs. Ayez toujours en tête l’avocat du diable, qui pourrait se dire : tout le monde vit des épreuves… Ou encore : que fera plus tard cet avocat dans une situation difficile?

Nous espérons que vous pouvez choisir de pratiquer au sein d’un bureau bienveillant et où les situations difficiles sont abordées sans tabou… car vous savez quoi? Au cours d’une carrière, tout le monde vivra des moments où le soutien de l’équipe et les pratiques bienveillantes prendront tout leur sens.

Vous êtes à l’aise d’en discuter au moment de l’entrevue? Vous avez acquis des compétences lors de ces expériences? C’est une bonne idée de donner de la couleur à votre candidature en mettant de l’avant ce qui vous allume et même (ou surtout!) si cela vous différencie. Selon nous, cela va de pair avec le principe d’authenticité au travail. Nous espérons que vous pourrez vous présenter tel que vous êtes, à 100%. Nous croyons que chacun excelle davantage lorsque ses valeurs le guident. Votre intégrité attirera la confiance de vos collègues.

Toujours pas certain? Il se peut que vous choisissiez de laisser certaines expériences de côté, pour des raisons personnelles, parce que vos allégeance politiques ont évolué, que vous n’avez pas envie d’attirer l’attention sur votre passé de carré rouge, ou que vous considérez qu’un intérêt à une association n’ajoute pas assez à votre candidature. C’est OK aussi. C’est votre candidature.

Vous avez passé beaucoup de temps pour que vos documents de candidature soient parfaits. C’est l’heure d’en faire plus et de démontrer qu’au-delà des notes et de vos expériences antérieures, vous êtes un futur collègue. On sondera votre intérêt réel pour nos domaines de pratique. On voudra voir si vous faites preuve de jugement dans des situations complexes, si vous répondez clairement aux questions « faciles », c’est-à-dire à votre sujet, un sujet que vous connaissez bien!

Nous vous conseillons fortement de participer à quelques activités organisées par votre CDP pour vous familiariser avec le processus de la course aux stages, pour vous entraîner à rencontrer des avocats avant la course et pour poser vos questions préliminaires aux recruteurs.

Généralement, nous accueillons les étudiants qu’au moment du stage du Barreau. C’est ainsi que nous avons, depuis vraiment longtemps, réussi à mettre l’emphase sur le développement de chacun. L’été, chez Monette, c’est une période généralement assez tranquille pendant laquelle les avocats prennent plusieurs semaines de vacances (!), donc à moins de projets spéciaux pour étudiants d’été, cela n’offre pas, à notre avis, une expérience suffisamment enrichissante pour nos nouvelles recrues.

Nous vous suggérerons donc de profiter de vos derniers étés à titre d’étudiant pour diversifier vos expériences ou encore pour voyager, pour prendre des cours ou faire du bénévolat.

Absolument! Si vous avez lu tous les alinéas de l’entente et qu’on est à l’extérieur de la période de blackout, il nous fera plaisir de recevoir votre candidature. N’oubliez pas d’y joindre tous les documents, incluant votre lettre d’intention et vos relevés de notes universitaires.

Nous avons parfois des postes supplémentaires à combler, donc n’hésitez pas de nous faire part de votre intérêt en indiquant clairement à quel moment vous seriez disponible pour débuter le stage.

Nous avons été l’un des premiers employeurs à adopter une politique de télétravail en mode hybride. Celle-ci permet aux avocats de travailler de la maison et du bureau, à leur guise. Les membres du personnel eux travaillent en alternance, de deux à trois jours par semaine au bureau. Évidemment, nous croyons que les rencontres au bureau favorisent le développement et la créativité, et nous pouvons toujours compter sur notre équipe de jeunes (et moins jeunes ) professionnels pour y mettre de la vie, organiser des 5 à 7 et des midi-formation au cours desquels il fait bon échanger des idées et discuter de nos dossiers.

Nous suivons de près l’évolution du monde du travail et notre comité de direction, ainsi que tous nos associés, sont sensible au bien-être et à la rétention de nos talents. C’est pourquoi notre politique de télétravail comporte une section sur le droit à la déconnexion. Nous limitons ainsi le flux de correspondance en dehors des heures de bureau et espérons offrir à toute notre équipe un meilleur équilibre de vie.

Candidature spontanée

Vous aimeriez rencontrer notre équipe? Nous vous invitons à nous transmettre une lettre d’intérêt, accompagnée de votre curriculum vitae, en toute confidentialité, à l’attention de Me Catherine Bleau, par courriel à : cbleau@mbavocats.ca ou encore à utiliser le formulaire ci-dessous.

Nous vous remercions pour votre intérêt; toutefois nous ne communiquerons qu’avec vous si un entretien est indiqué.

Les agences sont priées de s’abstenir.